Méthodes pour apprendre une langue rapidement

Vous êtes passionné(e) de voyage, vous aimez découvrir de nouvelles cultures et partager avec les locaux quand vous voyagez mais… vous ne parlez pas la langue locale. Cela peut être assez frustrant lors de votre expérience de voyage.  Dans cet article, je vous partage mon expérience de l’apprentissage des langues, et les méthodes efficaces pour apprendre rapidement une langue.

Depuis mon enfance, j’ai toujours été curieuse et attirée par les cultures étrangères. J’ai grandi entourée de personnes d’origines étrangères ce qui me permettait de “grappiller” par-ci par-là des mots de vocabulaire en créole, en arabe, en lingala, en portugais. Les différences culturelles me fascinaient, c’est ainsi que mon intérêt pour les langues étrangères s’est révélé très tôt.

Apprendre une langue peut sembler long au commencement et cela vous désespère, vous voudriez que cela aille plus vite. Afin de maitriser une langue à la perfection, il faut du temps. Ceci dit, il est possible de progresser très rapidement si l’on a un objectif et que l’on reste constant. Tout dépend de son degré d’implication et de la complexité de la langue. Personnellement pendant ma période d’apprentissage, je dédiais au moins une heure par jour, en alternant les méthodes pour obtenir de bons résultats.

La définition de ses motivations est aussi cruciale. Voulez-vous apprendre une langue pour évoluer dans votre carrière professionnelle? Pour pouvoir communiquer avec un(e) beau (belle) étrangèr(e) que vous avez rencontré? Ou communiquer avec les habitants des pays que vous visitez? Peu importe la raison, vous serez plus efficace si vous avez un but qui vous passionne.

De part mon expérience, je peux vous dire que tomber dans une routine tue littéralement la motivation. Afin de progresser rapidement, il est impératif de varier les plaisirs. Il n’y pas une mais plusieurs méthodes pour apprendre une langue rapidement. Vous trouverez dans cet article toutes les méthodes que j’ai mises en pratique pour devenir trilingue.

1. Apprendre les bases

Même si je ne suis pas fan des approches purement académiques, il faut quand même reconnaître que pour commencer de zéro une langue, il faut au minimum apprendre le vocabulaire et les expressions de base. Ceci dit, apprendre les bases ne veut pas dire obligatoirement plonger son nez dans un bouquin.

Les vidéos Youtube

Certains se sentent plus à l’aise avec des livres, d’autres avec de l’audio comme des vidéos YouTube. D’ailleurs, si vous y pensez bien, on a appris à parler et comprendre bien avant de savoir lire… C’est bien la preuve qu’une langue peut s’apprendre par l’oreille!

Mon mari, Dominicain, a beaucoup progressé en français grâce aux vidéos YouTube. Je trouve que c’est un bon moyen car vous travaillez les deux aspects: l’écoute et l’écrit. Les vidéos de ce type (cliquez ici) vous permettent d’intégrer les deux aspects. Ce qui vous permettra de retenir des mots simples avec le bon accent.

Les Applications

Rosetta stone, babbel, duolingo , mosalingua, beaucoup de bonnes applications sont apparues ces dernières années. Certaines sont gratuites, d’autres payantes. Ces applications vous permettent de commencer de zéro et vous augmentez peu à peu de niveau.

Personnellement, j’ai beaucoup utilisé Rosetta Stone. Le principe de l’apprentissage passe par la répétition des mots et expressions. En combinant le vocabulaire, la grammaire, la prononciation et l’écrit, le résultat est beaucoup plus impactant que si vous appreniez grâce à un livre. La méthode peut être lassante, c’est pour ca qu’il faut varier avec d’autres sources d’apprentissage pour ne pas se démotiver.

2. L’immersion

L’immersion totale, oui mais à une condition…

C’est effectivement la méthode la plus efficace pour apprendre une langue rapidement. Si vous avez la possibilité de partir vivre quelques mois à l’étranger dans un pays parlant la langue qui vous intéresse, évidemment c’est l’idéal. Vous sortez totalement de votre zone de confort, vous êtes de toute façon obligé de parler la langue du pays si vous souhaitez communiquer. Vous lisez dans la langue, écoutez la langue, vous rêvez même dans la langue (si si je vous jure!). Cependant, il faut vraiment se fixer une règle d’or: fuir les Français!!! Sinon, la baisse de résultat s’en fera ressentir. Et je vous parle en connaissance de cause.

En 2009, 2 ans après l’obtention  de mon master, je suis en CDI mais je sais déjà que je ne ferai pas ma vie sur ce poste. Je plaque tout et pars m’installer en Angleterre avec ma meilleure amie et un objectif en tête : apprendre l’anglais, l’anglais et encore l’anglais! Partie presqu’un an à Londres, j’ai passé mon temps à fuir les Français. Car avec le temps, le mal du pays, on a tendance à chercher ce qui nous rassure, ce qui nous ressemble au milieu l’inconnu. Malgré mes efforts pour rester hors de ma zone de confort, les 3 derniers mois de mon séjour, j’ai commencé à fréquenter des Français dans le milieu de la salsa et j’ai bien senti que mes progrès stagnaient. C’est donc un piège à éviter!

Si partir à l’aventure vous fait peur ou vous préférez les expériences encadrées, plusieurs structures organisent vos séjours d’immersion comme ESL, EF, nacelle… Vous séjournez sur un campus ou chez l’habitant avec des cours intensifs pour une durée et une destination que vous choisissez. Tout est organisé, les cours, l’hébergement, les repas… vous n’avez plus qu’à faire vos valises.

Il est évidemment essentiel qu’à votre retour en France vous continuiez à entretenir la langue

La semi-immersion

Tout le monde n’a pas la chance de pouvoir quitter son emploi et s’expatrier afin d’apprendre une langue étrangère. Ce que j’appelle la semi-immersion, c’est vivre dans son pays mais en se forçant à vivre comme si on était à l’étranger. Je m’explique : configurer son téléphone, son ordinateur, les réseaux sociaux vers la langue cible, n’écouter que des chansons en langue cible, regarder des chaines de télévision et des films en langue cible… Bref vous m’avez compris, il faut vivre la langue comme si vous viviez à l’étranger. Profitez des temps morts pour lire, écoutez des posts cast pendant votre temps de transport…

3. Les événements d’échanges linguistiques

Toutes les semaines, le polyglot club à Paris organise des événements qui permettent de mettre en relation des personnes parlant différentes langues. Vous portez un badge indiquant les langues que vous maitrisez et celles que vous voulez apprendre. Ainsi, vous pouvez naturellement vous diriger vers une personne qui parle la langue qui vous intéresse et échanger avec cette personne. C’est l’une des méthodes que je préfère car j’ai une passion pour la communication, la découverte de nouvelles cultures, l’échange et les débats d’idées.

De plus, elle me semble la plus efficace pour apprendre une langue rapidement. De cette façon, pratiquer une langue n’est plus une corvée. En joignant l’utile à l’agréable, vous en oubliez la barrière de la langue. La personne en face de vous souhaite apprendre votre langue et vous la sienne, donc pas de honte à avoir, vous êtes sur le même pied d’égalité! Ce qui peut vous aider à vous détendre si vous avez peur d’être ridicule.

4. Trouver un correspondant

Vous vous rappelez au collège quand vous aviez un correspondant étranger? Vous vous échangiez des lettres de temps en temps, vous lui écriviez en anglais (par exemple) et il vous répondait en français. Bon et bien c’est le même principe. Sauf que grâce à la technologie, vous pouvez désormais, vous appeler, vous “skyper”,  vous “whatsapper”, vous “snapchater”… Bref, vous m’avez compris, une multitude d’outils vous permettent de communiquer instantanément même à l’autre bout du monde.

Les façons de rencontrer son correspondant sont variées. Comme mentionné plus haut, il y a les événements de polyglot club, mais aussi les applications comme tandem , hi utandem, wespeeke. Ces applications vous offrent la possibilité de correspondre dans une multitude de langues.

Et je peux vous dire que c’est un excellent moyen de progresser. D’ailleurs, je dois à cette méthode 70% de mes progrès, que ce soit à l’oral ou à l’écrit. Tout simplement en communiquant avec des personnes de partout dans le monde. J’ai même lié des amities comme cela!

5. La Lecture d’articles

La lecture vous permet de pouvoir placer dans son contexte le vocabulaire que vous avez appris. En effet, certains mots peuvent avoir une signification différente selon son contexte. De même, bien que vous connaissiez un mot, le voir dans un texte peut vous aider à sa mémorisation. Personnellement, j’ai plus de facilité à me souvenir d’une phrase ou d’un expression que d’un mot isolé.

Lire des articles oui, mais pas n’importe lesquels! Des articles qui vous passionnent, qui vous parlent, que vous avez envie de comprendre parce que le sujet vous intéresse. Si la finance ne vous intéresse pas en Français, elle vous intéressera encore moins en langue étrangère. Et cela risque de vous démotiver.

6. Les films en VO.

Les plateformes de type Netflix offrent un service intéressant pour ce qui est du choix des langues et des sous-titres pour un film. Je m’explique. Lorsque vous regardez un film sur les chaînes de télé, vous n’avez le choix qu’entre deux options : la VO et la VF. Sur Netflix, vous pouvez choisir de mettre un film en espagnol par exemple même si la version originale est en Anglais.

Si votre objectif est d’apprendre l’espagnol, visionnez vos films en espagnol avec un sous-titrage français. Au fur et à mesure que vous vous sentez de plus en plus à l’aise avec la langue, mettez les sous-titres plutôt en espagnol afin d’écouter et de lire en même temps.

Ceci dit, il ne suffit pas de regarder votre film en lisant passivement les sous-titres. Mais plutôt pour chaque mots en français, identifier les mots qui correspondent dans l’autre langue. J’ai appris un nombre incalculable d’expressions rien qu’en regardant les films. Alors évidemment un film qui dure normalement 1h30, peut durer 4 ou 5 heures. On met sur pause, on revient en arrière pour écouter une deuxième fois, on utilise reverso.net pour être sûr de l’orthographe

7. La traduction de chanson

Qui n’a jamais pensé à un moment dans sa vie: “j’aime trop cette chanson, j’aimerai comprendre ce qui se dit”?  Le fait de vouloir comprendre les paroles de votre morceau préféré est déjà une source de motivation! C’est d’ailleurs super plaisant à la fin de la traduction, quand on a mis bout à bout le “puzzle” de la chanson et que son sens prend forme. Quand vous réécoutez la chanson, vous vous rappelez des expressions et elles vous restent en tête.

N’avez-vous jamais entendu votre mère vous dire quand vous étiez à l’école “je serais contente si tu apprenais tes leçons aussi facilement que les chansons”? Moi si!

8. Le carnet de notes

Où que j’aille, j’emmène toujours mon carnet de notes avec moi. Pas plus gros qu’un agenda de poche, j’y note tous les mots nouveaux, les expressions que je découvre ou même des expressions que je connais mais que je n’ai pas l’habitude de voir. Que ce soit lors d’une conversation avec un correspondant, lors de la traduction d’un article, d’un chanson ou du visionnage d’un film, j’ai toujours mon carnet de notes à portée de main. Ainsi, je peux relire ma liste de vocabulaire lors de mes révision jusqu’à assimilation complète.

En résumé, si vous voulez apprendre rapidement une langue, tout dépend de vous et de votre objectif, de votre motivation et de votre implication. L’important est de trouver les méthodes qui vous correspondent le mieux et de les alterner dans votre programme afin de ne pas tomber dans l’ennui.

J’espère que ces conseils vous seront bénéfiques. Laissez moi vos commentaires pour me raconter quelles ont été vos méthodes pour apprendre une langue étrangère.

Bon je dois vous laisser, c’est l’heure d’apprendre le portugais!

Leave a comment