L’émouvante cérémonie du 75ème anniversaire du Débarquement de Normandie

passage des avions cérémonie du débarquement de Normandie
Crédit photo : ABMC

Ce 6 juin 2019, nous avons célébré un bien triste anniversaire au cimetière militaire américain de Colleville-sur-Mer (Calvados) : le 75ème anniversaire du débarquement de Normandie. Pour l’occasion, l’American Battle Monuments Commission a organisé la cérémonie la plus importante de son histoire. Une cérémonie d’autant plus importante que c’était surement la dernière célébration avec des vétérans ayant survécus à la bataille du 6 juin 1944. En effet, seul une poignée de vétérans sont encore vivants. Je vous dis tout sur la cérémonie et les coulisses.

 

Pour la deuxième fois dans ma vie, j’ai eu l’honneur et le privilège de faire partie de l’équipe d’organisation de la cérémonie du débarquement. Je dis privilège car le sujet de la 2nd guerre mondiale me touche beaucoup. De plus, pouvoir organiser un événement de cette ampleur n’est pas donné à tout le monde. Pour vous donner une idée, en quelques chiffres, la cérémonie du débarquement de Normandie au cimetière de Colleville sur mer c’est:

  • La présence de 2 chefs d’états
  • des hauts dignitaires Francais et Américains tels que des sénateurs, des ambassadeurs…
  • 170 vétérans dont 45 ayant participé aux combats du 6 juin 1944
  • 15000 invités
  • 7 écrans géants
  • des pistes d’atterrissage pour 25 hélicoptères
  • un village de 800 militaires de la US Army
Omaha Beach le jour du Dday75
Crédit photo : Raquelitalaviajera

6h du matin, ce jour-la, le beau temps est au rendez-vous pour honorer la mémoire des soldats tombés au combat sur cette plage. Le oiseaux chantent, le soleil se lève sur cette plage magnifique de Omaha Beach. Les militaires de la US Army se prennent en photo devant ce magnifique panorama. On aimerait la détester, cette “bloody Omaha” (Omaha sanglante). Difficile de croire que 75 ans en arrière près de 1000 soldats américains sont décédés et 2000 furent blessés. Les spectateurs affluent déjà par centaine vers le cimetière de Colleville-sur-Mer, à pied, étant donné le fort plan de sécurité mis en place par les autorités françaises. Coté organisation, les équipes s’activent pour mettre en place les derniers détails de la cérémonie.

Omaha Beach le matin du Dday
Crédit photo : Raquelita la viajera

Le cimetière se remplit peu à peu de visiteurs français et américains. Des familles de soldats enterrés au cimetière sont arrivés tôt pour se recueillir sur la tombe de leurs proches tombés au combat. Les invités prennent peu à peu place sur leur siège. Pendant l’attente, la la US Army band interprète des chansons sur le thème du patriotisme et des soldats. Leur interprétation de la chanson “soldier’s heart” (de R.Kelly) me donne des frissons.

Drapeau americain Cimetiere Normandie
Crédit photo : Raquelita la viajera

L’heure de la cérémonie du débarquement approche. Sur les grands écrans, une vidéo créée par l’American Battle Monuments Commission est diffusée (je vous l’ai ajouté juste en dessous de ce paragraphe). Des images de l’époque, le récit en voix-off d’un vétéran survivant de débarquement, un story telling à l’américaine qui fait son effet. Cet homme qui explique comment il a sauvé plusieurs de ses frères d’arme mais qu’il n’est pour autant pas un héros. A ce moment, je me retiens de lâcher une petite larme.

A 11h, Marine One, l’hélicoptère présidentiel atterrit au cimetière de Colleville sur Mer. La descente de l’avion du Président Trump et de la “first lady” est retransmit sur grand écran. Le Président Macron, lui, arrivera 20 minutes plus tard. (Vous pouvez retrouver les vidéos sur mon Instagram dans stories archivées). Les first ladys et les présidents se dirigent vers la scène, saluent les vétérans. Les hymnes nationales sont jouées. Le “Star Spangled Banner” est magnifiquement interprétée, encore une fois, par la US Army Band. L’aumônier Timothy Mallard prononce la prière.

Arrivée présidentielle au cimetière de Colleville sur Mer
Crédit photo : ABMC

Ensuite, le secrétaire de l’American Battle Monuments Commission, M.William Matz, prend la parole. Son discours émouvant rend hommage à ceux qui “ont combattu la tyrannie dans une entreprise colossale sans précédent dans l’histoire de l’humanité” le 6 juin 1944. Il promet également aux 9388 soldats Américains qui reposent dans le cimetière qu’ils ne seront jamais oubliés. S’adressant aux vétérans, le Secrétaire Matz salue leur courage, leur sacrifice et la défense des idéaux.

Seretaire Matz cérémonie du débarquement de Normandie
Crédit photo : ABMC

C’est au tour du Président Macron de faire son intervention. Il évoque le courage de ces jeunes soldats américains qui n’avaient même pas la vingtaine, venus combattre pour un pays qui n’était pas le leur au nom de la liberté. Il remercie les Etats-Unis d’Amérique et les vétérans, en remettant des médailles de la Légion d’honneur à 5 d’entre eux.

 

Président Macron au cimetière americain de Colleville sur mer
Crédit photo : USArmy Europe

Le Président Trump sera le dernier intervenir. Il évoque le courage à la française, les combats menés par les vétérans. Là, on rentre dans les anecdotes très détaillées (âmes sensibles s’abstenir). Puis, il s’oriente sur un discours un peu plus patriotique lorsqu’il évoque “les hommes passés en plein enfer, mus par le patriotisme d’un peuple souverain et fier”.

survol d'avion au cimetiere americain de Colleville
Crédit photo : ABMC

La cérémonie se termine et les couples présidentiels se dirigent vers le belvédère qui surplombe la plage d’Omaha. Les 21 tirs de canon retentissent. S’en suit un défilé militaire aérien avec, notamment, la patrouille de France.

tirs de canon cérémonie du débarquement
Crédit photo : US Army Europe
survol d'avions au cimetiere americain de Colleville
Crédit photo : US Army Europe

 

Croix au cimetière militaire americain de Normandie
Crédit photo : Raquelitalaviajera

La cérémonie du débarquement se termine. L’équipe d’organisation peut enfin relâcher la pression, même si pour nous le travail n’est pas terminé. Le cimetière se vide petit à petit. L’effervescence de l’événement s’amenuise de plus en plus pour faire place au chant des oiseaux. Difficile de se dire que quelques temps avant, 15000 personnes étaient présentes.

Les mois de préparation de la cérémonie du Dday75 furent intenses. Malgré tout, je suis heureuse d’avoir pu faire parti de cette belle aventure et rendre hommage à ces jeunes soldats qui se sont battus pour leur conviction et la restauration de la liberté.

Retrouvez le site internet de l’American Battle Monuments Commission , organisateur de l’événement, afin d’en savoir plus sur leur mission!

Leave a comment