La culture de République Dominicaine en 7 points

La culture de République Dominicaine est très festive et joviale. Si vous décidez de voyager en République Dominicaine, vous allez sûrement avoir envie de la découvrir et d’explorer le pays. Ce que je vous souhaite car, au delà des paysages, culturellement on prend une claque.
Le peuple est globalement très accueillant et chaleureux envers les touristes. Si vous vous retrouvez en difficulté, le Dominicain n’hésitera pas à vous aider, même s’il était occupé à faire autre chose.

Dans les provinces un peu plus reculées, vous pourrez sentir de la timidité envers vous, voir de la crainte. Il se peut même que l’on vous dévisage avec insistance, surtout de la part des jeunes et des enfants. Alors détendez l’atmosphère et souriez!

Les Colmados, drinks et Car wash

Même si 40% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, le peuple Dominicain est tout de même un peuple joyeux et festif. Il n’attend qu’une chose, c’est que le Week-end arrive pour sortir danser ou boire une bière dans un Colmado (épicerie de quartier), un drink (bar souvent en plein air) ou un CarWash (station de lavage de véhicule).

Car wash festif en republique dominiaine

Car Wash en République Dominicaine

Aussi bizarre que cela puisse paraitre, en République Dominicaine, on danse aussi dans les épiceries ou les stations de lavage de véhicule. En effet, ce sont des véritables lieux de vie et de détente. Les Dominicains aiment s’y retrouver pour danser, écouter de la musique, boire une bière ou jouer aux dominos. Je vous avoue que la première fois que mon mari (qui est Dominicain) m’a proposé d’aller boire une bière dans un car-wash, j’ai buggé.

What the Heck

La Musique, la fête et les Festivals

Sans hésiter, je dirais que l’animation et l’ambiance qu’il y a en République Dominicaine contribue à ma fascination pour ce pays. Je pense que c’est aussi une des raisons qui fait que les Dominicains sont si joyeux. Tout est prétexte à la fête et la à célébration. Lors des longs weekends, les dominicains se rendent sur les plages ou “balnearios” avec musique, boissons, nourriture et vont y passer y passer leur dimanche. D’ailleurs, si un jour férié est censé tombé en milieu de semaine, le gouvernement dominicain le déplace au lundi de cette même semaine. Ainsi, ils peuvent profiter pleinement de leur weekend! Sympa, non?

La musique rythme complètement leur vie et fait partie intégrante de la vie des Dominicains. Elle est omniprésente, on l’entend n’importe où et à n’importe quelle heure. Alors, si vous aimez le silence et la tranquillité, les villes Dominicaines vont vous faire sortir de votre zone de confort car bruyantes et très actives. Bachata, Merengue, Salsa, Dembow, je vous propose un aperçu des styles de musique sur lesquels je parie que vous vous déhancherez.

Chaque année, beaucoup de festivals ont lieu dans le pays comme les festivals de Merengue de Saint Domingue fin juillet et de Puerto Plata fin octobre, festival de bachata à Sosua en Juillet.

Culture en république dominicaine - Couple dansant le merengue à Saint domingue

Couple de danseurs de Merengue devant l’alcazar de Colon à Saint Domingue

Les Danses

Les danses les plus courantes sont la bachata, le merengue et la salsa. Le pays est rythmé par les rythmes latinos. Ceci dit le Dembow (musique urbaine Dominicaine) est de plus en plus popularisé. Bien que controversé du fait des paroles sexistes et sexuelles mais également de la façon de danser plus que suggestive, le Dembow a fait sa place dans la société Dominicaine. Il se peut donc qu’à la fin de votre séjour, vous soyez familiarisé avec le Dembow et même avec quelques mouvements de danse!

La bachata dominicaine est totalement différente de celle que l’on voit couramment en Europe dite, bachata “sensual”, “moderna”, ou autres dérivés. Attention sujet sensible pour moi qui suis une puriste! Alors si vous pensez arriver avec vos supers figures acrobatiques et impressionner les locaux, vous risquez d’être déçu et regardé bizarrement voir moqué. Alors si vous voulez vous entrainer, à la bachata dominicaine, préparez vous en regardant des vidéos sur YouTube.

vidéo de couples dansant la bachata dans un colmado

Carnavals et Patronales

Culture en république Dominicaine - Diablo Cojuelo au Carnaval Domincain

Tout le mois de Février vibre au rythme de nombreux Carnavals à travers le pays. Ceux de Santo Domingo, La Vega, Santiago, Montecristi, San Francisco de Macoris et San pedro de Macoris sont les plus connus. C’est une période très festive avec des défilés de costumes très colorés et très travaillés. Le diablos cojuelos est le plus emblématique. Pendant les festivités, les villes organisent également des concerts avec des artistes dominicains.

Culture en république Dominicaine - Déguisement de Diablo Lechone pour le carnaval de Santiago

Déguisement de diablo Lechone, personnage emblématique du carnaval de Santiago, exposé au monument des héros de la restauration  à Santiago de los Caballeros

Lors des fêtes de “patronales”, on célèbre le saint patron des villes de province. C’est l’occasion d’une semaine de fête, de concerts en plein-air et d’évènements en tout genre.

Les religions et croyances

Les dominicains sont majoritairement Chrétiens à 80%. Mais tous n’appartiennent pas à la religion Catholique Romaine. En réalité, la religion Catholique Romaine a perdu de sa superbe ses 20 dernières années et beaucoup de dominicains se sont tournés vers le protestantisme, l’évangélisme, les baptistes, les Témoins de Jehova ou les adventistes.

La religion catholique importée par les colons espagnols a côtoyé pendant des centaines d’années les religions africaines pratiquée par les esclaves et les traditions des autochtones de la Caraïbe. Pendant la christianisation, les esclaves Yoruba, ne pouvant pas pratiquer librement leurs divinités, ont associé des noms de saint à leurs divinités, priant ainsi les deux religions. C’est ainsi qu’est né la croyance ambivalente de la Santeria. Les personnes pratiquant la santeria se revendiquent également chrétiennes.

Pendant les “fiestas de Palo”, on invoque l’archange San Miguel, patron et protecteur de ceux qui recherchent Dieu. On lui fait des offrandes en espérant qu’il se manifeste et “monte” sur ceux qui l’invoque. Il n’est donc pas rare de voir des personnes en transe

La santeria ainsi que le vaudou (pratiqué à moindre mesure) est très présent dans la province de Samana qui à la réputation d’abriter beaucoup de sorciers.

Entre croyance et superstition, le dominicain a fermement la foi, que ce soit en Dieu ou en d’autres saints et forces spirituelles.

Le Baseball

Le Baseball est une véritable institution en République Dominicaine. Sport numéro 1 en République Dominicaine, le “juego de pelota” sucite des vocations chez les jeunes Dominicains et déchaine les passions lors des matchs. On compte 6 équipes dans le pays : Les Tigres del Licey, les Estrellas Orientales, les Leones del Escogido, les Águilas Cibaeñas, les Toros del Este et les Gigantes del Cibao. Si vous vous rendez en République Dominicaine pendant la saison de Baseball, de mi-octobre à fin janvier,  c’est aussi l’occasion d’assister à un match!

Toutes les informations relatives aux horaires des matchs, aux prix ou autre sont disponibles sur le site internet de la ligue Dominicaine de Baseball.

Les Combats de coqs

Même si 52% de la population dominicaine désapprouve ce “sport”, les combats de coq y sont très populaires, surtout dans les campagnes. Véritable business, le montant des paris sont considérables. Les parieurs se retrouvent dans les galleras le dimanche après midi et parient sur leurs coqs favoris. Personnellement, je n’ai jamais assisté à un combat de coq, étant donné que je suis contre la cruauté animale, mais je connais des éleveurs de coqs “criollos” et je sais que ce sport est encore très représenté.

 

Cet article n’est qu’un court aperçu de la culture en République Dominicaine. Il y a tant de choses à découvrir que je pourrais écrire des pages et des pages. Laissez moi un commentaire pour me donner vos avis sur cet article!

Je vous invite à consultez mon article sur la gastronomie Dominicaine afin de vous régaler lors de votre prochain voyage ainsi que les informations pratiques pour voyager en République Dominicaine.

Leave a comment