fbpx

EMILY IN PARIS:Pourquoi tant de haine?

A tous les coups, vous avez du voir passer la série Emily In Paris sur Netflix depuis le 2 octobre. Une polémique se déchaine sur Twitter où le #EmilyInParis est en TT (trending topic) dû aux nombreux stéréotypes sur Paris. Mais la série Emily in Paris est-elle aussi loin de la réalité ? 

De quoi parle Emily In Paris ?

Le synopsis de cette série de Darren Sar est le suivant : Emily, jeune américaine originaire de Chicago se voit proposer une opportunité de travail à Paris qui l’enchante. En effet, la société dans laquelle elle travaille fait l’acquisition d’une agence basée à Paris et spécialisée dans le marketing. Ainsi, Emily y est envoyée afin d’apporter un point de vue américain et moderniser cette société nommée “Savoir”. 
Emily va donc découvrir “la vie parisienne” et la culture française à travers son travail, ses amis et ses rencontres.

 

Pourquoi cette polémique?

La série divise beaucoup et les opinions sont partagées. La raison de cette polémique? Les clichés qui y sont véhiculés, négatifs ou positifs. En effet, libertinage, arrogance des parisiens, la classe à la Française, le romantisme dans la ville de l’amour… vraiment tout y est.
Beaucoup reprochent à cette série un manque de réalisme, loin de la vraie vie de la majorité des Parisiens. Un Paris romancé où les pickpockets, les sans-abris et les incivilités ont disparus. La série montre un Paris qui reflètent un supposé art de vivre à la parisienne avec ces bistrots, les verres en terrasse, la gastronomie (vin, croissants…) et les restaurants étoilés…  
Madame Lefigaro en a même dédié un article compilant quelques tweets très critiques sur les stéréotypes de la série.

Des clichés si éloignés de la réalité ? 

Je trouve que ces critiques sont un peu dures et pour plusieurs raisons.

Déjà, parce que les clichés présentés dans cette série reflètent totalement l’image que les Américains se font de la France. Un peu comme nous, quand on se fait une idée des Etats Unis en regardant des séries Américaines. Tous les NewYorkais n’ont pas une vie trépidante comme dans Sex&theCity.

Travaillant depuis une dizaine d’années avec des Américains, j’ai pu constater que ces clichés ont la dent dure. Par exemple, il y a une grosse idée reçue que l’infidélité est monnaie courante et acceptée dans notre société…voir même le libertinage. 

De plus, le Français est vu comme une personne arrogante, mal élevée qui se plaint tout le temps. La positive attitude Américain en prend un coup.

 

Mais au final, cette polémique ne serait pas née de la susceptibilité du Français (et par extension du Parisien) renvoyé à sa propre image ?  Même si la vision de la série Emily In Paris est exagérée (bin oui c’est un film, qui plus  est, Américain), je ne la trouve pas si éloignée de la réalité sur beaucoup de points…

La ville de référence Française pour les étrangers étant Paris, n’avez vous jamais été choqué par le manque de politesse de vendeurs en magasin, serveurs, guichetiers RATP comme l’a expérimenté Emily avec la fleuriste ? N’avez-vous jamais été confronté à l’arrogance de certains parisiens Snob représentée dans le film par Sylvie (la chef d’Emily) ou Thomas le prof (un des boyfriends d’Emily)  ?
C’est certes caricaturé. Mais en tant que provinciale vivant en région parisienne, j’en ai été témoin des dizaines de fois et j’en ai même été abasourdie. Alors imaginez pour les Américains, habituellement avenants, le choc d’être confronté à des personnes grincheuses.

Ce que j’ai trouvé très intéressant, c’est la vision assez réaliste de la différence culturelle entre les Américains et les Français. Le légendaire enthousiasme et la positivité des Américains qui exaspèrent les Français VS l’éternel pessimisme des Français y est très bien représentée selon moi. Quand le “Amazing!” rencontre le “we bof”, je trouve ça extraordinaire.

L’autre différence culturelle évoquée par Luc (collègue d’Emily) qui compare l’art de vivre des deux cultures me semble assez juste. ” En France, on ne vit pas pour travailler mais on travaille pour vivre”. Ce constat a raisonné dans ma tête car je l’avais déjà entendu à plusieurs reprises de la part d’Américains. En effet, beaucoup d’Américains envient le “French way of life”. Le fait de prendre le temps d’un vrai déjeuner ‘pas 3h non plus), faire d’un repas un vrai moment convivial, prendre le temps de vivre tout simplement. Alors que l’Américain est soumis à la pression de la performance et son travail lui prend une grande partie de son temps.

Enfin, du point de vue sentimentale, il faut reconnaitre que le Français est un peu plus entreprenant et séducteur que l’Américain. Le Français n’hésite pas à siffler une fille dans la rue où lui faire des avances, alors que c’est tout juste si l’Américain regarde une femme dans les yeux trop longtemps de peur d’être catalogué comme harceleur.

 

Alors oui, l’image du Français qui ne se lave pas après avoir fait l’amour, qui commence le taf à 10h30 du matin, qui vit dans une chambre de bonne de 50m2 est complètement absurde… Mais ce n’est qu’un film qui reste léger et divertissant. Et puis, cette vision des Américains ne nous permettrait pas de nous remettre en question ?
Si vous avez vu Emily In Paris, partagez moi votre opinion en commentaire !

Leave a comment