Mon road trip en Lituanie

Invitée à un mariage Franco-Lituanien à Vilnius, c’était l’occasion de découvrir la Lituanie et je me suis dit “pourquoi pas faire un road trip”. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Pour être tout à fait honnête, la Lituanie ne faisait partie ni de ma bucket list ni de mes destinations rêvées. Mais quelle surprise, quelle révélation! Dès le premier jour, je suis instantanément tombée sous le charme de Vilnius en premier lieu, puis du pays entier au fur et à mesure que je le découvrais. A l’issue de du voyage, j’étais même assez triste de quitter le pays.

Mon plus gros choc a été de constater la propreté du pays et la civilité des Lituaniens. Wow, en tant que parisienne, je suis tellement habituée à voir des mégots de cigarette partout dans la rue que je n’y fais même plus attention. En Lituanie, vous trouverez difficilement un papier par terre, le pays est impeccable, et des poubelles de tri sont disposées à chaque coin de rue. En ce qui concerne les lituaniens, bien qu’un peu froids et réservés, ils sont très respectueux et cordiaux (surtout à Vilnius). Pendant l’espace d’une semaine, je me suis sentie détendue et en paix, loin de l’agressivité parisienne. Un vrai bonheur!

Dans cet article, je retrace mon itinéraire durant les 7 jours passés en Lituanie et les sites que j’ai visités. En fin d’article, je détaille l’aspect pratique et logistique de mon voyage. Il y a toutes les informations nécessaires pour organiser votre propre road trip en Lituanie.

Jour 1 et 2 : Visite de Vilnius

La capitale Lituanienne est relativement petite et peut être visitée en 2 jours sans avoir besoin de voiture. Ceci dit, un séjour de 3 jours est idéal si vous souhaitez flâner et prendre votre temps.

Vilnius arbore plusieurs facettes avec une histoire intéressante, voir triste lors de l’occupation soviétique. Aujourd’hui c’est une ville jeune, dynamique et très verte. Je ne vais pas trop rentrer dans les détails  sur Vilnius car je l’ai déjà fait dans cet article. Mais en gros, les sites touristiques incontournables de Vilnius se présentent ainsi :

  • Sites religieux : La vieille ville abrite des églises à chaque coin de rue. Certains l’évoquent même comme la “Rome des pays baltes”. Il y en a de tous les styles: Baroques ou gothiques, catholiques ou orthodoxes. De toute ma vie, je n’avais jamais visité autant d’églises mais elles sont toutes plus magnifiques les unes que les autres.

église de vilnius en Lituanie
Vieille ville de Vilnius
  • sites artistiques : Le quartier Uzupis est un quartier bohème et artistique qui se démarque par son originalité. Non sans humour, le quartier s’est auto-déclaré République indépendante et a sa propre constitution. A découvrir en prenant son temps!
Montage photo représentant la République d'Uzupis en Lituanie
République D’Uzupis
  • sites historiques : la tour de Gédiminas présente l’histoire de la Lituanie depuis sa création jusqu’à son indépendance. Le musée des occupations est lui dédié à une partie de l’histoire plus récente, pendant l’occupation soviétique. Le musée se trouve d’ailleurs dans l’ancien siège et prison du KGB.
Montage photo sur les musées historiques de Vilnius
Tour Gediminas et Musée du KGB

Jour 3 : Trakai-Kaunas

Notre première étape commença par le château de Trakaï. A partir de notre 3ème jour de Road trip en Lituanie, nous avions loué une voiture afin d’être libres de nos déplacements et parcourir le pays. D’autant plus que l’agence de location de véhicule que nous avions trouvée proposait un tarif super économique (informations pratiques en fin d’article). Trakai se situe à 30 km à l’ouest de Vilnius et est également accessible en car touristique.

Château de Trakai

Le Château de Trakai se trouve au milieu d’un immense lac dans un décor très “nature” et une ambiance sereine. La ville de Trakai étant elle-même composée de plusieurs lacs, les balades y sont très agréables. Afin de profiter au maximum de la visite et faire de jolies photos, il vaut mieux arriver tôt car les touristes arrivent par cars entiers! De plus, il y a peu de places de parking autour.

Prix de l’entrée: 8 euros

Château de Trakai, road trip en Lituanie
Ville de Trakai

Monastère de Pažaislis

Nous avons ensuite pris la route pour Kaunas à environ 110 km de Vilnius. Notre premier stop fut le monastère de Pažaislis. Le point fort de ce site est la jolie église et son dôme avec une fresque magnifique représentant le couronnement de la vierge Marie. Malheureusement, beaucoup de parties ne sont pas accessibles au public.

Prix de l’entrée : 6 euros

differentes photos du monastere de Pazaislis
monastere de Pazaislis

 

Le Neuvième Fort

Le Neuvième fort faisait partie du top 5 des endroits que je voulais absolument découvrir. Ce fut d’ailleurs l’une des visites qui m’a le plus impactée. Nous sommes restés quasiment 3 heures sur le site tellement c’était captivant, mais également d’une tristesse infinie.

Ce site se compose de 3 parties : le centre de visiteur, le IX fort (la prison) et le monument commémoratif dédié aux victimes du génocide juif. On y apprend l’histoire sombre de ce lieu: les atrocités faites aux prisonniers Lituaniens (la plupart résistants indépendantistes) lors de l’occupation soviétique mais également les exécutions massives de juifs par les Nazis pendant la 2nde guerre mondiale. Si vous vous intéressez à l’histoire des pays où vous voyagez, ce monument doit figurer sur votre travel book. 

Prix de l’entrée : 3 euros

IX fort à Kaunas lors de mon road trip en Lituanie
IX fort à Kaunas

 

Le Centre ville de Kaunas

Kaunas est la deuxième ville du pays. C’est une ville plus traditionnelle, moins moderne et accueillante que Vilnius. Peut-être par le fait que les habitants soient plus froids qu’à Vilnius et parlent moins l’anglais, ce qui restreint la communication déjà limitée. Il y quand même des coins sympas à découvrir comme le château de Kaunas ou le Santakos Parkas (confluent park).

Prix de l’entrée du château: 2.5 euros

Jour 4 : Isthme de Courlande 

L’isthme de Courlande (appelée aussi presqu’île de Neringa) se trouve à 220 kilomètres de Kaunas et nous étions vraiment impatient de découvrir cette bande de terre inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Pour s’y rendre, l’autoroute A1 est l’itinéraire privilégié pour rejoindre Klaipéda. De là, vous prendrez un ferry pour traverser la lagune de Courlande et rejoindre la presqu’île de Neringa. La traversée dure à peine 10 minutes. 

Arrivé(e) sur la presqu’île, il faudra vous aquitter d’une taxe écologique de 20 euros. La route est d’environ 50 kilomètres pour arriver à Nida. Ne manquez surtout pas les petits trésors que vous réserve la presqu’île. Plages, chemins de balades dans les forêts de pins ou dunes de sable, ce lieu est un joyaux écologique.

Amber Bay dans la péninsule de Neringa lors du road trip en Lituanie
Amber Bay
Presqu'ile de Neringa lors du road trip en Lituanie
Route principale de la presqu’île

 

Juodkranté et la colline aux sorcières

The hill of the witches est un sentier de promenade au milieu de la fôret de pins. A certains endroits, on peut apercevoir la mer baltique ou la lagune de Courlande à travers les arbres. Pour rendre la promenade ludique, les artisans de la région ont sculpté 80 statues de bois, représentant des personnages issus de contes Lituaniens mais aussi de sorcières ou démons. Ces statues sont placées tout au long du sentier. 

En haut de la colline, la vue est époustouflante. Le soleil pénétrant entre les pins avec la présence de ces statues maléfiques rend le lieu magique!

Colline aux Sorcières , étape de mon road trip en Lituanie
Hill of the Witches à Juodkranté
Maisons typiques à Juodkranté
Maisons typiques à Juodkranté

Pour manger, je ne saurais pas vous dire où aller mais je peux vous dire où NE PAS aller : le Pamario takas. L’accueil y est inexistant voir pas sympa, l’attente est très longue, les plats sont servis en décalé (j’ai été servie 20 minutes avant mon mari), les prix sont chers mais le pire c’est la qualité. J’ai demandé des frites, elles étaient molles, à peine cuites et servies avec leur bain d’huile. Bon appétit!

La Dune Grise

La “Grey Dune” est accessible par le chemin qui passe à travers la réserve naturelle et préservée de Nagliai. Il n’y a pas de poubelle sur le chemin et il ne faut pas sortir du sentier prévu à cet effet afin de ne pas perturber l’éco-système.

1 kilomètre de marche vous attend afin d’atteindre le sommet de la dune dont la moitié se fait sur le sable. Arrivé(e) à un point, vous pouvez laisser vos chaussures afin de faciliter votre progression. C’est là que je me suis rendue compte qu’en Lituanie la mentalité est quand même bien différente car à notre retour, une heure plus tard, nos baskets y étaient encore… Pas sûr qu’à Paris elles n’auraient pas disparues…

La pénibilité de la montée vaut vraiment le coup. Vous arrivez à un point culminant où se trouve devant vous la lagune de Courlande et si vous regardez en arrière, vous y verrez la mer baltique. Et entre les deux, 2 kilomètres de terre composée tantôt de fôret, tantôt de sable.

Prix de l’entrée : 2 euros

Jour 5 : Nida – Palanga

Nida

C’est la principale station balnéaire de la presqu’île. Le village est très charmant avec ses petites maisons de pécheurs peintes de plusieurs couleurs. A ne surtout pas manquer aux alentours : la dune de Parnidis (deuxième plus grande dune d’Europe après les dunes du Pila) et le coucher de soleil sur la plage de Nida.

Après le coucher de soleil, sur le chemin qui revient de la plage, arrêtez vous au Zuikio daržas, espace un peu hippie/écolo, où l’on sert des pizzas, de la bière et à certains moments, ils font des projections de films en plein air.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Travel ~ Food ~ Paris life (@raquelitalaviajera) le

 

Klaipeda

Avant de nous diriger à Palanga, nous avons fait une petite escale à Klaipéda. C’est la première ville portuaire du pays et vaut le coup qu’on s’y attarde une petite heure.

Palanga

Si comme moi, vous êtes une gourmande, Palanga sera votre perdition! La rue piétonne J. Basanavičiaus qui mène jusqu’au pont de Palanga, c’est le DisneyLand des gourmands. 1 km de bonheur où vous trouverez des petites cabanes vendant du poisson fumé (spécialité de la région), des crèpes, gaufres, barbes à papa, pizzas, bref tout ce qui n’est pas bon pour la ligne mais tellement bon pour les papilles.

De nombreux restaurants, bars et discothèques font également partie du panorama. La rue est extrêmement fréquentée avec beaucoup d’ambiance.

Nous avons dîné dans un magnifique et romantique restaurant appelé “Terasa Vasara“. Le genre de restaurant où, en France, on ressort avec une addition à 3 chiffres. Dans ce restaurant, les prix sont raisonnables. Le prix d’un plat tourne autour de 13 euros. Le point fort de Terasa Vasara, ce sont leurs cocktails originaux et savoureux, et surtout la possibilité de commander des méga cocktails. Nous sommes restés raisonnables et avons pris des cocktails de taille standard!

Au bout de la rue J. Basanavičiaus se dévoile la mer baltique. Les lituaniens et touristes s’y rendent pour admirer le coucher de soleil. Le pont vous permet de profiter de la vue (et de la foule). Vous pouvez également vous poser sur les poufs géants au bar de plage “Sun and Moon”, commander un bon cocktail et attendre que le soleil se couche au rythme de la musique electro/house.

Nous avons fait les deux! Pour le bar de plage, il vaut mieux y aller tôt car les places sont prises d’assaut dès le début du coucher du soleil.

Jour 6 : Siauliai -Vilnius

La dernière étape de notre road trip en Lituanie fut la colline aux Croix. La route est plus longue et pénible par cette route pour regagner Vilnius, mais la colline des croix mérite le détour. Ce lieu est le résultat de la résistance et de la lutte des lituaniens face au régime soviétique. Voulant affirmer leur attachement à leur religion et à leur culture, les chrétiens lituaniens venaient y déposer des croix. Détruite 3 fois par les soviétiques, la colline renaissait dès le lendemain. 

Vous pouvez apporter et déposer votre propre croix mais assurez-vous qu’elle soit conforme aux critères détaillés dans la charte exposée à l’entrée du site.

Informations pratiques

En Lituanie, il est préférable de savoir parler l’anglais (ou le lituanien idéalement!). A Vilnius, tout le monde parle l’anglais, surtout les jeunes qui pour la plupart parlent avec un accent impeccable. Dans le reste du pays, on parle aussi anglais, quelques fois approximativement mais assez pour pouvoir se comprendre. Autre langue beaucoup utilisée, le Russe.

A savoir, si vous n’êtes pas blanc de peau, attendez vous à être regardé(e) tout au long de votre séjour. Ce sont surtout des regards de curiosité, d’amusement et malheureusement quelques fois de moquerie. Vous risquez d’être un peu surprise(e) au début voir mal à l’aise. Ceci dit, nous ne nous sommes pas sentis en danger. Certaines personnes venaient même instinctivement nous parler quand ils voyaient que nous étions perdus et en profitaient pour nous demander d’où nous venions. France / République Dominicaine, ça fait son effet.

Évitez tout de même de traîner tard la nuit dans certaines parties du pays comme à Kaunas où des agressions xénophobes sont régulièrement signalées (recommandation du ministère français des affaires étrangères).

Combien ça coûte?

Notre road trip en Lituanie nous a coûté environ 1000 euros pour deux pour une semaine. Le coût de la vie en Lituanie est environ 30% moins élevé qu’en France.

  • WizzAir: 90€ + un bagage à main et en soute / personne
  • Air Baltic : 100€ / personne
  • Location de voiture chez Toprent : 160 € full insurance comprise
  • Essence : 1,10 € le litre de gasoil (pour la totalité du Road Trip : plein de 45 euros)
  • Traversée en ferry : 12,30€ aller/retour
  • Taxe écologique : 20€
  • Course en Uber : 5 € du centre ville à l’aéroport (6km)
  • Menu MacDonalds : 6€
  • Menu Hesburger : 4€

Où Dormir?

  • A Vilnius : Hôtel Ibis Centre à 50€ la nuit
  • A Kaunas : Kaunas Garden Apartments à 40€ la nuit. Une espèce d’auberge avec chambres individuelles, on récupère la clé grâce à un coffre à code. Idéalement placée, propre, à quelques mètres de l’église Archange Saint Michel.
  • A Nida : Kastytis à 55€ la nuit. Je ne recommande pas cet hôtel du tout car bruyant et le confort est sommaire. De plus, il n’y a pas de place de parking, ce qui est extrêmement difficile à trouver à Nida.
  • A Palanga : Palangos Vasaros à 71€ avec un emplacement idéal sur la rue piétonne principale. Les chambres sont petites mais propres et correctes pour une seule nuit.

Notre voyage s’achève, avec une petite pointe au coeur. J’espère que mon récit vous donnera envie de visiter ce joli pays balte. Et que l’article vous sera utile si vous envisagez de passer quelques temps en Lituanie ou même de faire, vous aussi, un road trip en Lituanie. Retrouvez mes stories sur la Lituanie sur Instagram. N’hésitez pas à poser des questions en commentaire et j’y répondrai dès que possible.

 

2 Comments

  • Steph
    Posted 20 septembre 2019

    Très joli article c’est vrai qu’on oublie souvent ce genre de pays mais avec tes photos et tes descriptions ça donne envie d’y aller je vais chercher une destination de ce côté pour mon prochain voyage merci à toi

    • Raquelita la viajera
      Posted 22 septembre 2019

      Steph, je suis heureuse que mon article puisse t’inspirer et te donner envie de découvrir la Lituanie. N’hésite pas à me contacter si tu as besoin de plus de détails!
      Raquelita

Leave a comment